BABEL HEUREUSE

SUIVANT

Sylvie Durbec

traduit par

Denis Hirson

Sylvie Durbec

 

« Je vis et écris en province. Née à Marseille. Ville des lointains immobiles. Habite dans la campagne, en dessous du ciel. Voyage un peu depuis que les enfants ont grandi. Loin de Paris.  J’écris depuis longtemps et suis publiée depuis une dizaine d’années.  Poésie, théâtre, romans. Et aussi livres pour enfants, comme on dit. J’aime travailler avec des artistes, ne pas rester isolée dans les mots. Mais la solitude m’est nécessaire. Et l’éloignement. Ce qui m’a entraînée vers le Nord (Finlande, Belgique) et le Sud (Portugal, Italie). Écrire comme marcher, écrire comme avancer dans un paysage invisible. D’où la passion de traduire.  Ce serait aller vers l’inconnu, celui qui se découvre à la fin de l’histoire. »

Ainsi se présente elle-même Sylvie Durbec. On peut lire chez Jacques Brémond éditeur son Sanpatri, livre sur lequel Yann Miralles a écrit une très belle note.