Adèle Nègre
& Philippe Agostini
  

Parler avec le sphinx

extraits

  Adèle Nègre  

Adèle Nègre vit en Franche-Comté, en pleine campagne. Elle y écrit et y photographie.

Quelques-uns de ces travaux ont été publiés récemment : Résolu par le feu chez Bruno Guattari Éditeur et La robe aux éditions Pré carré, sont parus en 2018.

Elle donne à voir ce travail quotidiennement sur un blog et sur un site

Elle a publié dans le numéro 1 de Babel Heureuse.

  Philippe Agostini  

Né en 1964, Toulon (Var), Philippe Agostini vit en Haute-Saône.

J’ai l’impression que depuis mes premières peintures jusqu’à celles d’aujourd’hui, c’est la même chose qui est dite, la même chose qui se passe : je suis devant un support, j’ai de la couleur, des ciseaux, du papier, des bouts de bois, n’importe… j’ai besoin d’en faire quelque chose. Je ne sais pas d’avance. Peindre est une aventure quotidienne, un geste répété, reproduit avec plus ou moins d’application, plus ou moins d’intelligence… et tout ce que je sais de la peinture, de son histoire, de ses histoires, peignant, je l’oublie. Je peins pour voir, pour y voir. En ce sens la proximité avec les poètes m’importe.

 

Dernières expositions personnelles

2017 – (07) – Compositions – Galerie Les loin pays – (Lyon)

2015 - (03-04) - Variations sur la Pietà de Villeneuve-Les-Avignon - Galerie Josef Nisters – (Spire)

Dernières expositions collectives

2016 - Accrochage d'été, Expo. Coll. - Galerie A. Maeght (Paris)

2016 - Poés'art - Expo. Coll - Festival de Poésie organisé par Æncrages & Co. (Baume les dames)

Derniers livres objets

2017 – La même terre, Emmanuel Merle / Philippe Agostini – 2 exemplaires

2017 – Deux, Emmanuel Merle / Philippe Agostini - 2 exemplaires

2017 – [en partage], Cédric Merland / Philippe Agostini – 6 exemplaires