Georges Guillain   

Variations pour libérer la voix

extraits

  Georges Guillain  

Georges Guillain vit à Boulogne-sur-Mer où il dirige l’Association Les Découvreurs et organise depuis maintenant plus de 20 ans le Prix des Découvreurs. Ancien collaborateur de la Quinzaine Littéraire, il dispose maintenant de son propre blog à travers lequel il tente d’élargir, notamment en direction des publics scolaires, la compréhension des formes d’écriture contemporaines. 

Il est l’auteur d’une dizaine d’ouvrages parmi lesquels on retiendra : Petite ménagerie avec restes de chien, merlesavec Monique Tello, Rehauts, 2007, Compris dans le paysage, Potentille, 2010, avec la terre au bout, Atelier La Feugraie, 2011, parmi tout ce qui renverse, Le Castor Astral, 2017, ainsi que
22 mouvements / mn., 2015, Et de l'hiver 
assez !, 2015 et Un Bouquet pour les morts, 2018, aux éditions LD.

Dans un article de la Quinzaine littéraire Gérard Noiret a pu écrire qu’on trouve chez lui
« l'intelligence de qui a 
su intégrer le questionnement des années 70 (contre un sujet maître de soi et un langage adapté aux tâches qu'il lui confiait) mais a su résister aux réponses données et donc à ne pas se perdre dans un académisme contemporain qui est venu compléter les poncifs du lyrisme naïf et de la poésie descriptive. »

Lien vers son blog