Gérard Pape   

François Rannou

CINQ POÈMES CHANTÉS

L'ordre N° 2 à l'armée des Arts

(Olga Krashenko)

  Gérard Pape  

Compositeur américain, né à New York en 1955, a vécu en France depuis 1991. Il a étudié la composition à titre privé avec George Cacioppo et William Albright et la musique électronique avec George Wilson à l’Université du Michigan. Il a composé plus de 80 oeuvres pour orchestre, ensemble de chambre, solistes vocaux et instrumentaux et des oeuvres électroacoustiques. Ses oeuvres ont été jouées dans le monde entier, y compris par des interprètes de renom comme le Quatuor Arditti, Voxnova, l’Ensemble 2e2m, Paul Mefano, Nicholas Isherwood, Erik Drescher, Irvine Arditti, Rohan de Saram, Maurizio Barbetti, Daniel Kientzy, Cécile Daroux, Roland Auzet, Neue Vocalsolisten, l’Orchestre National de Lille (dirigé par Jean-Claude Casadesus), l’Orchestre des Flûtes Françaises, l’Estonian National Symphony Orchestra (dirigé par Risto Joost) et l’Ensemble U. Directeur des Ateliers UPIC/CCMIX de 1991 à 2007, Gérard Pape a fondé en 2007 le C.L.S.I. (“Cercle pour la Libération du Son et de l’Image” : clsimusic.free.fr), un ensemble de 8 musiciens jouant à la fois des instruments classiques et sur des ordinateurs “en direct”. En 2010, Pape fonde avec sa femme, le compositeur russe Olga Krashenko, le D.L.S.I. (dlsi.krash.net), un duo où chaque compositeur participe à la performance des oeuvres de l’autre. Deux CD de sa musique sont sortis en 2015 chez Stradivarius and Mode Records. Un livre bilingue de ses textes et de textes musicologiques sur son travail, “MUSIPOESCI”, a été publié en 2015 par les Éditions Michel de Maule à Paris. Ses compositions musicales les plus récentes comprennent Les harmonies de la forme et du temps pour six solistes et six orchestres (première création publique en mars 2012) et Les harmonies du temps et du timbre pour flûte, 8

instruments à cordes et 8 enregistrements sur bande magnétique (première création publique en janvier 2012), ainsi que l’opéra “pourquoi des poètes ?” (première création publique en mai 2014 à Aberdeen, en Écosse). Le Quatuor Sonar de Berlin lui a récemment permis, grâce à une subvention de la Fondation Ernst von Siemens, d’écrire son 4ème quatuor à cordes “textures turbulentes et formes émergentes”. Cette oeuvre a été donnée en première création mondiale à Berlin le 11 décembre 2016.

François Rannou

Poète, diseur, éditeur, traducteur.

Publications récentes :

La pierre à 3 visages (d’Irlande) (LansKine éditions, 2018), L’Avion & la mer se mêlent au son d’un trompette sans lèvres (L’Arbre à paroles, coll. Résidences, 2016) ; Le Livre s’est ouvert (La Nerthe, 2014) ; Rapt (La Nerthe, 2013) ; La Chèvre noire (récit) (Publie.net, 2012 et Publie.papier, 2013 et 2015).

Vidéo : « Un corps plongé remonte à la surface » 

Entretien avec Fabrice Thumerel : à lire en ligne

Olga Krashenko

Compositeur et interprète, elle a obtenu son diplôme de composition au Conservatoire “Rimsky-Korsakov” de Saint-Pétersbourg. Elle a également étudié la composition à l’École Normale de Musique de Paris. Résidant en France depuis 2009, Olga Krashenko a fondé le duo DLSI avec Gérard Pape (Site) et est devenue compositeur/interprète de l’ensemble CLSI (Site). En tant que membre de ce duo et de cet ensemble, elle s’est produite comme soliste et musicienne de chambre dans de nombreux festivals de musique internationaux pour la musique contemporaine, tels le concert à la salle “The Stone” de New York (USA) organisé par le label Mode Records, “les Cours D’été et Concerts de Stockhausen” à Kürten (Allemagne), “Le Festival pour la Libération du Son et de l’Image” à Paris (France), “Nuovi Orizzonti Sonori” à Bologne (Italie), “Dias de Musica Electroacustica” à

Lisbonne (Portugal) et le festival “Déviation” à Toulouse (France). Outre l’exécution de sa propre musique pour la voix et/ ou pour la flûte/l’alto/ le piano, elle a longuement travaillé avec Gérard Pape, parmi plusieurs autres compositeurs qui ont écrit pour elle. Olga Krashenko a joué le rôle du Philosophe pour voix et alto dans l’opéra de Pape “Pourquoi des Poètes?” et le solo de flûte dans “Les Harmonies du Temps et du Timbre”, de Pape également.