Gaëlle Fernandez Bravo 

Œil d’Œdipe 

Qu’elles fondent sur toi
Se fassent toi, peau, os,
prolongement de dos 

Plissée est la douceur

De l’œil à deux

L’œil de trop d’Œdipe, le nôtre

L’un d’eux est le regard de l’autre

L’autre est poignard